Windows c’est plus facile à installer que Linux?

Le cliché que Windows est plus facile à installer que Linux a du mal à partir.

Et pourtant… je viens de réinstaller Windows XP sur le portable de ma belle-soeur, et voici les étapes et les des différents reboots:

39 Minutes d’installation, dit-il.
Déjà il reboote deux fois pendant l’installe: une fois qu’il a finit de copier les fichiers puis une fois qu’il finit de configurer les réglages.
Carte réseau non-reconnue! (une Intel pro 1000) Je vais chercher le driver depuis mon portable Ubuntu, le mets sur une clef USB et l’insère sur le Windows frâichement installé -> Clef USB non-reconnue! Une toute simple Corsair Flash Voyager, mais avec une petite rallonge de 30cm et c’est cette rallonge que Windows n’aime pas, alors qu’Ubuntu ne pose aucun problème…

Une fois que le réseau est réglé, vient le temps de l’activation. Et oui, malgré que j’ai un numéro de licence valide, et que ma clef a été validée lors de l’installation, il m’annonce que ma clef de licence est incorrecte. Il faut alors téléphoner et prouver que je ne suis pas un méchant scélérat alors que je dispose d’une licence collée au dessous du portable. Compter entre 5 et 8 minutes au téléphone à filer une série énorme de chiffres et à noter une série de 42 chiffres qu’un serveur vocal vous balance à toute vitesse par paquets de 6, et qu’il faut faire répéter à chaque fois pour avoir le temps de bien les noter (et si vous avez répondu correctement aux questions posées).

Côté matériel, il reste d’autres matériels sans pilotes: Carte graphique (ATI 9600 Mobility), Modem PCI, Carte son et un périphérique inconnu (mystère).
Je vais chez AMD/ATI chercher le driver, et le site ne m’autorise qu’à télécharger un utilitaire pour vérifier si je peux télécharger le driver ou pas. Réponse de l’utilitaire: non, adressez-vous au fabricant de votre portable (génial…).
Je vais chopper le driver chez IBM/Lenovo, il s’installe mais demande un reboot.
Je décide d’installer un gestionnaire de partition, car Windows ne m’a pas formaté la seconde partition durant l’installe, mais en plus il a fait la partition d’une façon pas très clean -> reboot requis!
Je télécharge et installe le pilote pour la carte son -> reboot nécessaire.

Ho ho, une petit icône jaune pointe son nez: les mises à jours de Windows viennent me dire bonjour. Pour commencer Windows-Installer et une petite mise à jour du sytème. Reboot nécessaire ensuite.
Ho ho la petite icône jaune revient… Et bien oui, la première mise à jour servait à pouvoir installer les suivantes. Et là une floppée de 94 mises à jours s’annoncent (encore heureux que j’ai installé une version avec SP2 inclus). Je suis bon pour un nouveau reboot

Le temps de faussement dégager Outlook Express et Windows Messenger (car ils n’apparaissent plus dans les menus mais sont toujours présents), une nouvelle mise à jour survient: je l’installe ET reboot nécessaire.

Quelques drivers et utilitaires IBM: quelques redémarrages du système donc.
Encore heureux que chez IBM/Lenovo tous les pilotes et utilitaires sont disponibles en un point central, et ce pendant très longtemps (j’avais réinstallé pour une amie son portable qui date de plus de 10 ans dont le HDD avait laché et tout était disponible: drivers, utilitaires, manuels d’utilisation et même de démontage). Chez d’autres constructeurs il y a parfois juste à peine quelques drivers et pas tous, et parfois c’est pire: tu n’as plus le CD de rescue, ou pire la pré-installe sur disque dur car celui-ci est mort? -> va te faire foutre et crève! Et puis ça va IBM n’utilise pas trop de matériel exotique… je n’ai pas eu à me galèrer à identifier le matériel avec un logiciel comme Everest et trouver les drivers dont certains (ex: logitech) rajoutent toute une surcouche logicielle dont on se demande bien à quoi elle sert à part plomber le système.

Puis… quoi encore? Une nouvelle série de 7 mises à jour revient et me demande à nouveau un reboot après installation…

Ah le Service Pack 3!…
Petite lecture sur le site de Microsoft, ils se sont tellement engourdis les doigts pour l’installation d’IE7 que si celui-ci est installé avant le SP3, il ne sera plus désintallable à l’avenir… Recommandation de M$: désinstaller IE7 avant d’installer le SP3. Et un reboot de plus.
Installation du SP3: reboot.
Ré-installation d’IE7 et de ses mises à jour: reboot.
Nouvelles série de 9 mises à jour post-SP3 …et reboot.

Mais…mais j’oublie un truc? Évidemment, je suis sur windows donc un antivirus est de rigueur car n’importe quel droper sur un des centaines de milliers de site web qui s’est fait contaminé par un script-kiddies pourrait me plomber le système.
Allez hop, téléchargement d’un antivirus, installation et redémarrage du système.

Et au final j’ai quoi: perdu des heures dans cette installe, plus d’une quinzaine de redémarrages du système, un OS sans rien doté d’une interface à la Playskool avec juste quelques logiciels moisis: IE, Outlook Express, Windows Media Player. Je sens que je vais faire une image de la partition système afin de ne plus jamais avoir à refaire cette installation sur ce portable à l’avenir.
J’ai du accepter des dizaines d’accord de licences sans prendre le temps de les lire (ils pourraient très bien venir m’arracher un oeil pendant la nuit en forçant ma porte si c’était dans le contrat…) .

Bref, il faut encore se taper un à un le téléchargement et l’installation de chaque logiciels et le peaufinage des réglages du système. Quelle plaie!

Et tout ça pourquoi?
Tout simplement parce que le système était en anglais, et qu’il fallait le mettre en français… Ca laisserait à rire tout utilisateur d’une bonne distro linux.

Edit: Oh et puis quelques heures après mon installation j’ai eu la grande surprise de découvrir que je n’avais plus aucune gestion du réseau. J’ai du dégager le SP3, IE7, l’antivirus puis me taper cette fastidieuse procédure et réinstaller le SP3, IE7 puis l’antivirus. Il s’agissait d’un bug du Service Pack 3 (tiens encore un…), dont Microsoft n’a sorti un correctif que le 24 Juin 2008… Bref que de temps perdu.
Et qu’on ne me dise plus que Windows c’est facile à installer. C’est surtout facile quand il est déjà installé sur un pc neuf grâce à la vente forcée/liée et que l’on jette l’ordinateur avec le système pour en acheter un neuf dès qu’un problème se présente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *