Seagate Dockstar en déstockage, un Plug Computer très abordable.

C’est suite à une promotion repérée sur le topic d’un forum que je suis du coin de l’oeil, que j’ai décidé de passer enfin au Plug Computer (ordinateur de la taille d’une prise, ou intégré dans une prise): Seagate déstocke ses Dockstar, vendus à 15€ pièce (attention les commerçants en ligne ont vite fait de repérer l’agitation sur un de leurs produits et d’en remonter très vite le prix).

Le Dockstar, tel qu’il est présenté et commercialisé par Segate

C’est une base (dock) pour les disques durs externes Seagate FreeAgent Go 2.5″, qui permet la mise en partage des données via le service en ligne my.pogoplug.com de la société Cloud Engine.
Voici la présentation officielle: http://www.seagate.com/www/fr-fr/products/network_storage/freeagent_dockstar/

Ce service en ligne qui permet des utilisation très aisée a cependant trois gros inconvénients:
– il est gratuit la 1ere année de l’activation du service (car fournit avec le matériel) et payant les années suivantes (~30€/an).
– il ne faut pas avoir peur de confier à une société tierce les accès en ligne et la sécurité des données stockées sur votre disque dur, ainsi qu’un potentiel droit de regard sur vos données à leur propre discrétion…
– via un système privateur de mises à jour, ils peuvent se permettre de faire ce qu’ils veulent de votre matériel: l’upgrader, le révoquer ou le désactiver…

Bref, Seagate en a fait fabriquer une belle quantité, l’a commercialisé à 99$ et cela a du être un flop commercial (notamment à cause de la gestion en ligne tierce et payante et de mauvaises critiques de ce service lié) car ils liquident désormais les stocks à bas prix.

Ce que le Seagate Dockstar est en réalité

C’est un Sheevaplug sous-vitaminé, un mini-ordinateur avec comme spécifications:
– Processeur ARM Marvell Kirkwood 1,2 GHz
– 128Mo de RAM
– 256Mo de mémoire Flash NAND, dont ~32Mo occupés par le système/firmware
– 3 ports USB
– 1 port mini-USB (le port du haut du dock est en fait un mini-USB mâle standard)
– 1 port Ethernet Gigabit
– Consommation annoncée: entre 4 et 8W selon le fonctionnement (et en incluant la consommation d’un HDD 2.5″)
– 8,6 x 8,5 x 3,8, cm (long. x larg. x prof.) / Poids : 0,50 kg

Limites: pas de calcul CPU en virgule flottantes, pas de Real Time Clock (à contourner avec le service NTP).

Que peut-on faire du Dockstar ?

Il y est possible de se passer du système originel et d’en faire ce que l’on veut en y installant Debian, Plugbox Linux ( Arch Linux compilé pour Sheevaplug et Seagate Dockstar), OpenWRT… d’autres plus spécialisés comme FreeSwitch ou PlugBX, et fort probablement d’autres systèmes à venir étant donné la compatibilité de l’architecture ARM et l’intérêt de la communauté sur ce type de matériel.
La machine est capable de booter soit sur sa mémoire flash interne, soit (après légère adaptation du bootloader) sur un media USB (clef, disque dur externe,…) 😀

Il y a donc de quoi faire un petit serveur très capable, sans bruit, discret et basse consommation, sa taille ridicule permet de le planquer n’importe où. C’est parfait pour une machine fonctionnant 24h/24!
Pour info mon petit serveur actuel (sous Voyage Linux, une Debian) est un client léger avec comme spécs: CPU Via C3 500Mhz / 128Mo RAM / 256Mo Flash et s’en sort déjà très bien.

Les 4 ports USB au total et la quantités d’accessoires existants en USB laisse libre-court à l’imagination quant à ce que l’on peut lui rajouter (clef wifi, webcam, carte son, etc…).

Pour voir la bête de l’intérieur, voici des photos de l’ouverture de ses entrailles.

On peut l’imaginer en petit serveur personnel, de mise en réseau de ressources (HDD, imprimante), des services web, serveur de media (upnp, itunes), en serveur VOIP, en serveur de gestion domotique, système de download autonome (torrents, newsgroups, … ), serveur de groupware, de messagerie instantanée, un point d’accès wifi sur mesure (avec portail captif ou sécurité VPN), etc… ça ne dépend que de vos envies.

Voici ce que je compte en faire:
– Serveur OpenVPN (pour me protéger des hotspots quand je suis en déplacement)
– Serveur XMMP/Jabber (Prosody), ainsi qu’un bot jabber (comme ça je n’embêterai plus le serveur jabber.fr avec mes expériences 😉 )
– Serveur web léger (Lighttpd ou Nginx), accompagné de PHP et Sqlite
– Serveur UPnP (pour ma radio wifi Freecom MusicPal et le mediacenter de la Neufbox)
– Partage Samba et NFS
– Serveur de sauvegardes programmées
– Gardien de porte (en combinant IPtable, Fail2ban et le bot XMPP)
et peut-être:
– Relais Icecast
– Lecteur audio MPD (en ajoutant une carte son USB)
– Serveur de webcam avec détection de mouvement et système d’alerte

Au prix de 15€ la bestiole, on peut même imaginer plusieurs de ces petites machines avec un usage spécifique pour chacune.

Quelques ressources en vrac:
Plugapps, plugcomputer (son forum et son wiki), forum.hardware.fr (« Topic Unique »: Seagate Dockstar, le plug computer pas cher).

Petit clin d’oeil au passage à Benjamin Bayart: avoir des services en ligne hébergés chez soi sur une machine qui tourne 24h/24, ne coute quasi-rien et consomme que dalles, c’est désormais possible!

15 thoughts on “Seagate Dockstar en déstockage, un Plug Computer très abordable.”

  1. Pingback: Seagate Dockstar : booter sur le réseau via TFTP/NFS — Hippopota.me/blog : le blog de deK
  2. Trackback: Seagate Dockstar : booter sur le réseau via TFTP/NFS — Hippopota.me/blog : le blog de deK
  3. Pingback: Ayé! Je suis fibré par SFR! « Galipe
  4. Trackback: Ayé! Je suis fibré par SFR! « Galipe
  5. Pingback: MiniDLNA: le serveur UPnP/DLNA léger « Galipe
  6. Trackback: MiniDLNA: le serveur UPnP/DLNA léger « Galipe
  7. gaggou says:

    Salut,
    Ton article est très bien, les ref sont parfaites pour choisir son installation.
    Au fait, au final, tu as choisi quelle distrib ?

    Personnellement, j’ai des applications dlna et domotique en vue.

    Gaggou

  8. tof says:

    J’ai choisi Debian comme distribution, je l’utilise ainsi depuis Juillet et la petite bestiole affiche 43 jours d’uptime :)

    Voici diverses raisons pour lesquelles j’ai choisi Debian pour le Dockstar:

    – j’utilise Debian sur d’autres machines donc j’y suis déjà à l’aise, et j’aime bien le système « apt » (pour la gestion des paquets et des dépendances).
    – le nombre de paquets et de logiciels disponibles est colossal.
    – il y a une grosse communauté d’utilisateurs Debian et il y a eu pas mal de travail de simplification de l’installation de Debian sur le Dockstar.
    – tu peux trouver plus de ressources et d’aide sur le Dockstar pour Debian que pour les autres systèmes (car plus d’utilisateurs).

    Mais les communautés (bien que plus réduites) sont très actives sur OpenWRT et Plugbox Linux.

    N’hésite pas à aller voir ce forum pour plus d’infos: http://forum.hardware.fr/hfr/OSAlternatifs/Hardware-2/seagate-dockstar-computer-sujet_71314_1.htm (j’y participe aussi)

  9. Pingback: Utiliser le DevCloud OpenVPN d’OVH pour travailler depuis un hotspot « Galipe
  10. Trackback: Utiliser le DevCloud OpenVPN d’OVH pour travailler depuis un hotspot « Galipe
  11. Pingback: Test du client linux pour le NAS MyDitto « Galipe
  12. Trackback: Test du client linux pour le NAS MyDitto « Galipe
  13. Pingback: MythTV et Freebox TV sur Seagate Dockstar « Play With Free
  14. Trackback: MythTV et Freebox TV sur Seagate Dockstar « Play With Free
  15. Eric says:

    Bonjour,

    Juste une petite question : j’ai réussi à installer ma webcam sur mon dockstar via ce lien http://www.rudiswiki.de/wiki/DockStarWebCamStream et j’utilise simplement une applet Java (Cambozola) pour la visionner via le web mais je ne suis pas totalement satisfait, très peu de réglage possible.
    Aurais-tu une autre proposition pour accéder à ma webcam via le net ?

    Merci

  16. tof says:

    Alors je m’étais rencardé sur la problématique de la webcam branchée sur une box Debian il y a quelques temps de cela (avant le Dockstar), et les choix qui m’étaient restés était: Motion et Webcam-server.

    Motion: dans une optique de sécurité domestique (capture d’images et de videos lors de détection de mouvements).
    Site web: http://www.lavrsen.dk/foswiki/bin/view/Motion/WebHome
    Doc Ubuntu: http://doc.ubuntu-fr.org/motion

    Webcam-server: serveur de Webcam intégré dans les dépôts Debian (paquet: webcam-server). Peut-être ce qui est le plus approprié pour ce genre d’usage sur le Dockstar.
    Un tuto tout simple: http://wiki.ouitech.fr/doku.php/tutoriels/gnu_linux/applications/webcam-server
    Les options: http://www.linuxcertif.com/man/1/webcam-server/
    (Note: pour webcam-server, si utilisé sans applet java, au lieu de rafraichir soi-même l’image il suffit d’utiliser les différentes possibilités de refresh automatique d’une page web en html ou javascript… enfin moi c’est ce que je ferai).

    J’avais juste essayé un peu webcam-server et je n’ai pas approfondi plus loin car ma webcam n’était pas terrible (enfin si, mais bien trop encombrante en fait) et je m’en suis séparé peu après.

  17. Vincent RABAH says:

    Bonjour,

    Je viens de mettre en ligne sur mon blog un benchmark sur les performances du seagate dockstar avec nginx pour l’autohébergement … Moins de 4W de consommation pour plus de 3000 visiteurs uniques/jours ! VIVE le DockSTar :)

    http://goo.gl/z1Lkg

    Cordialement,
    Vincent RABAH

  18. tof says:

    Merci Vincent pour ces infos.

    Ouaip j’adore cette petite machine!

    Pour moi c’est un peu + de 4W car j’y ai un disque dur 2.5″ branché dessus. Elle tourne chez moi 24/24h avec Nginx aussi et sur connexion fibre optique, sans faillir.

    Le processeur ARM me déroute parfois, mais pas forcément dans le mauvais sens c’est juste que j’étais trop habitué aux processeurs X86 depuis tant d’années. Il y a des tâches où le processeur est assez limitant par manque de calcul en virgule flottante (je m’y attendais), mais il y en a d’autres où il met clairement dans les choux les références que j’avais par rapport aux X86 (seulement quelques minutes sur le Dockstar pour réaliser des tâches lourdes qui prenaient plus d’une heure sur une plateforme X86 Via Epia M10000 ).

    Bref il y a des tâches où cela va vraiment plus vite (c’est bluffant) et d’autres moins, c’est intéressant de changer un peu ses repères, ses benchs, ses habitudes… surtout quand on y fait tourner du code perso dessus.

  19. Stéphane Péchard says:

    Bonjour,

    Y’a encore moyen d’en trouver ?
    Merci pour l’article en tout cas !

    Stéphane

  20. tof says:

    @Stéphane: Il en reste des stocks chez certains marchand mais ils préfèrent les écouler plus cher au compte-goutte que de bien les solder une bonne fois pour toute. Ex: la FNAC en a encore un stock et de temps en temps dans certains magasins lorsqu’ils soldent le Dockstar à 20€ ou moins pour liquider leur stock ils ne comprennent pas pourquoi ce truc qui ne se vendait quasi jamais suscite soudain des ventes immédiates, et dans la foulée ils cessent la vente ou le prix soldé.
    Il en reste chez les marchands allemands, mais c’est le prix du transport qui est alors élevé.

  21. Sylvain says:

    Pour info si quelqu’un passe par ici, il en reste à 50€ à la Fnac de St Lazarre à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>