De l’époque où j’utilisais encore windows, je rippais avec EAC parfois certains de mes albums d’un seul tenant en une piste unique. Tout simplement car il s’agissait de lives, de sets de DJ, ou autres dont les morceaux étaient enchaînés et dont la coupure entre deux pistes lors de la lecture était assez désagréable.
Le résultat était un gros fichier mp3 contenant tout l’album accompagné de son fichier cue (cue list) servant de playlist et de pointage des pistes.

Mais voilà ce n’est pas très maniable ce genre de fichiers, surtout en les écoutant sur un baladeur… et puis sur linux j’utilise quasiment que MPD comme lecteur, accompagné de Sonata comme client, or MPD fait la lecture naturellement en gapless (c’est à dire enchaîné sans interruption).
Donc conserver ces gros mp3 avec leur cue list ne me sert plus à rien. Vient le temps de les découper.

C’est là qu’intervient mp3splt
.


D’abord l’installer!
Pour ubuntu:
sudo aptitude install mp3splt

Puis pour découper un fichier se nommant album.mp3 accompagné de son fichier cue nommé album.cue, rien de plus simple:

mp3splt -c album.cue album.mp3

Je vous recommande pour les fichiers mp3 (car il sait découper d’autres formats) d’utiliser la commande -f qui permet d’activer le mode « frame », plus précis, mais surtout indispensable pour découper les fichiers encodés en bitrate variable (VBR):

mp3splt -f -c album.cue album.mp3

Par défaut mp3splt récupère les informations du fichier cue pour renseigner automatiquement les titres des chansons ainsi que les tags ID3.

Voici toutes les options disponibles:

-w Splits wrapped files created with Mp3Wrap or AlbumWrap.
-l Lists the tracks from file without extraction. (Only for wrapped mp3)
-e Error mode: split mp3 with sync error detection. (For concatenated mp3)
-f Frame mode (mp3 only): process all frames. For higher precision and VBR.
-c + file.cddb, file.cue or « query ». Get splitpoints and filenames from a
.cddb or .cue file or from Internet (« query »). Use -a to auto-adjust.
-t + TIME: to split files every fixed time len. (TIME format same as above).
-s Silence detection: automatically find splitpoint. (Use -p for arguments)
-a Auto-Adjust splitpoints with silence detection. (Use -p for arguments)
-p + PARAMETERS (th, nt, off, min, rm, gap): user arguments for -s and -a.
-o + FORMAT: output filename pattern. Can contain those variables:
@a: artist, @p: performer (only CUE), @b: album, @t: title, @n: number
-d + DIRNAME: to put all output files in the directory DIRNAME.
-k Consider input not seekable (slower). Default when input is STDIN (-).
-n No Tag: does not write ID3v1 or vorbis comment. If you need clean files.
-q Quiet mode: do not prompt for anything and print less messages.

Page du projet: mp3splt
Article source: Splitting mp3 by cue file in ubuntu
Installer sur Ubuntu: apt://mp3splt

——————-
Edition du 15/02/2009:

MP3splt dispose désormais d’une interface graphique mp3splt-gtk, en GTK (pour bureaux Gnome/XFCE, etc…,) pour ceux d’entre-vous réfractaires à la console et la ligne de commande, où qui veulent pousser le découpage un peu plus loin: import CDDB/FreeDB, découpage manuel…

mp3splt-gtk

mp3splt-gtk n’est pas encore disponible à l’heure où j’écris ces lignes (15/02/1009) dans les dépôts Ubuntu, mais les sources et divers packages (debian, ubuntu, slackware) sont disponibles sur la page de téléchargement du projet, ainsi que le package Ubuntu chez Getdeb.